Les Parcs Marins de Basse-Californie

Jacques-Yves Cousteau appelait la mer de Cortez « l’aquarium du monde », si vous visitez les nombreuses plages désertes et les fonds marins de Basse-Californie, vous comprendrez tout ce que cet incroyable territoire vous réserve. Partout où les lois pour la protection environnementale marine l’autorisent, vous pouvez visiter des zones protégées et profiter de l’incroyable spectacle naturel que la mer de Cortez offre à ses visiteurs.

Baja California Travel peut organiser des excursions en bateau dans tous les parcs marins de la péninsule et des activités de snorkeling et de plongée qui rendront votre séjour unique et inoubliable.

Les parcs nationaux de Basse-Californie

Pour honorer et mettre en valeur l’abondance écologique, environnementale et paysagère de la Basse-Californie et de son golfe, le Mexique a créé cinq parcs nationaux le long de la côte est de la péninsule en 1995 :

  • l’archipel d’Espíritu Santo, avec ses eaux turquoise, ses plages de sable blanc et ses mangroves productives.
  • Le parc marin de la baie de Loreto, avec sa vie sous-marine diversifiée et son grand nombre d’îles inhabitées.
  • le parc marin de Cabo Pulmo, avec ses récifs tropicaux et ses plongées légendaires.
  • Le parc national Archipiélago de San Lorenzo, avec sa riche diversité avicole et marine.
  • Les célèbres îles Revillagigedo, situées à 400 km au sud de Cabo San Lucas, représentent la plus grande zone marine protégée de l’Amérique du Nord.

Il est utile d’y ajouter l’île Guadalupe, à 200 km d’Ensenada, à destination des plongeurs du monde entier, où il sera possible d’observer des requins blancs, des raies géantes ainsi qu’une incroyable et intacte vie marine.

Le tourisme naturaliste, les avantages de la protection de ces zones.

Le Mexique rejoint la liste des pays comme Palau, les États-Unis ou le Royaume-Uni qui ont protégé d’importantes zones des océans pour garantir aux futures générations une mer productive et saine pour survivre.

Les pêcheurs, souvent opposés à ces démarches, ont compris avec le temps qu’un espace marin protégé avait un impact immédiat sur le nombre de poissons et bien au-delà. L’augmentation du nombre de poissons pouvant s’étendre en dehors de la zone s’ajoutent à la richesse du tourisme naturel.

Un processus similaire s’est produit autour des Galapagos en 1998.

Ces réserves ont toutes les ressources pour devenir les grands sanctuaires marins de la planète.

Même s’il y a encore un long chemin à parcourir, le concept de protection des zones marines connaît un énorme essor, avec l’espoir à large échelle que cela devienne une course entre les pays que chacun voudra remporter.

Contactez notre équipe pour votre voyage en Basse-Californie.

Contactez-nous sans obligation de réservation de plan de voyage ! Si vous le souhaitez, nous pouvons commencer par une visioconférence de façon à apprendre à nous connaître mieux.

Retour haut de page